<->1989

Tradition et innovation

Hier comme aujourd’hui. Aujourd’hui comme demain.

2016
Au début de l’année, la raison sociale de FibreCem Holding AG est modifiée à Swisspearl Group AG.
2014
Avec son expérience et ses connaissances acquises sur plusieurs générations, enrichies des résultats des recherches les plus récentes, Eternit (Suisse) SA s'investit aujourd'hui, sur ses deux sites de production suisses de Niederurnen et Payerne, dans des solutions systèmes durables et des lignes de produits innovantes dans les secteurs des toitures, façades, aménagements et design.
2010
Le groupe FibreCem reprend les 20 pour cent restants d'EWLH et clôture ainsi l'acquisition de cette société.
2009
Le groupe FibreCem acquiert Bachl Baustoffe Porschendorf GmbH (Allemagne) – aujourd'hui FibreCem Deutschland GmbH – et une participation majoritaire dans les usines autrichiennes Eternit-Werken Ludwig Hatschek AG (EWLH) de Vöcklabruck.
2005
Eternit SA est rebaptisée Eternit (Suisse) SA et FibreCem Holding AG (aujourd'hui : Swisspearl Group) est fondée.
2003
En novembre, la BA Holding SA rachète toutes les actions d'Eternit SA. Bernhard Alpstaeg devient président du Conseil d'administration.

Etertub SA, fondée en 1997, est vendue par Eternit SA dans le cadre d'un rachat par les cadres. Etertub SA fabrique des systèmes de puits, des captages d'eau de source et des réservoirs.
1996
Eternit SA est intégrée au groupe Holderbank en tant que société affiliée.
1994
Le dernier tuyau en fibro-ciment est fabriqué à l'usine de Niederurnen. L'ère de l'amiante est ainsi arrivée à son terme.
1993
L'objectif de standards de production est poursuivi et mis en œuvre de manière conséquente: L'ensemble des flux de matériaux et d'énergie sont saisis dans un bilan écologique. Tous les produits proposés sont recyclables à 100%.
1990
Dans le secteur du bâtiment, la transition vers des produits exempts d'amiante est terminée. L'usine de Payerne est maintenant entièrement exempte d'amiante. L'usine de Niederurnen, en grande partie.
1989
À la fin de l'année, la nouvelle Eternit SA, groupant les usines de Niederurnen et de Payerne, est intégrée dans un groupe de matériaux de construction qui sera baptisé plus tard Cemroc. Thomas Schmidheiny reprend de son frère Stephan l'ensemble des actions et la présidence du Conseil d'administration. Ainsi, Eternit SA n'appartient plus au Groupe Eternit Suisse de Stephan Schmidheiny.
1987
Eternit SA, créée il y a à peine un an, devient Eternova Holding SA, laquelle transfère les usines de Niederurnen et de Payerne à l'Eternit SA nouvellement créée.
1986
En 1986, l'ancienne Eternit SA devient Eternit Holding SA. Simultanément, une nouvelle société du nom d'Eternit SA est créée, laquelle reprend les usines de Niederurnen et de Payerne.
1984
50% de la production peut déjà être livrée exempte d'amiante.
1978
L'année des 75 ans d'activité, Stephan Schmidheiny reprend la présidence du Conseil d'administration et annonce une innovation radicale: Eternit SA veut renoncer à la fabrication de produits contenant de l'amiante.
1957
L'usine Eternit SA de Payerne est construite afin de mieux approvisionner le marché de Suisse romande en pleine expansion.
1923
Les Usines Eternit Suisse SA deviennent la société holding Amiantus SA. Celle-ci vend l'usine à la filiale nouvellement fondée, Eternit SA.
1920
Ernst Schmidheiny sén. entre au conseil d'administration des Usines Eternit Suisse SA.
1903
Alois Steinmann acquiert la licence Eternit pour la Suisse et fonde en 1903 les «Usines Eternit Suisse SA», dont le siège social est à Glaris.
1901
L'Autrichien Ludwig Hatschek obtient un brevet pour son «procédé de fabrication de dalles de pierres synthétiques à base de plaques de fibro-ciment à liant hydraulique» et baptise son invention «Eternit», dérivé du latin «aeternitas» (éternité, immortalité). La matière fibreuse est en fait de l'amiante, un terme générique désignant les silicates présents à l'état naturel.